ennemi juré

   enemigo jurado

Michel Bénaben. 2014.

Mira otros diccionarios:

  • Ennemi juré, déclaré — ● Ennemi juré, déclaré adversaire acharné …   Encyclopédie Universelle

  • ennemi — ennemi, ie [ en(ə)mi ] n. et adj. • enemi 1080; inimi Xe; lat. inimicus, de in et amicus « ami » I ♦ 1 ♦ Personne qui déteste qqn et cherche à lui nuire. ⇒ adversaire, antagoniste, rival. C est son ennemi mortel, son pire ennemi. Ennemi juré,… …   Encyclopédie Universelle

  • juré — juré, ée [ ʒyre ] adj. et n. • v. 1200; lat. juratus → jurer I ♦ Adj. et n. 1 ♦ Anc. dr. Qui a prêté serment en accédant à la maîtrise, dans une corporation. Syndics et jurés d une corporation. Juré vendeur de volaille. Maître juré. 2 ♦ Adj.… …   Encyclopédie Universelle

  • juré — juré, ée 1. (ju ré, ée) part. passé de jurer. Promis par serment. •   On verra d un côté le fils d un empereur Redemandant la foi jurée à sa famille, RAC. Brit. III, 3. •   Je réponds d une paix jurée entre mes mains, RAC. ib. v, 3. •   Oui, j en …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ennemi — ennemi, ie (è ne mi, mie ; du temps de Chifflet, Gramm. p. 192, la prononciation annemi était reçue à côté de l autre) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui hait quelqu un, et cherche toutes les occasions de lui nuire. Un ennemi déclaré. Ennemi… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • juré — Juré, [jur]ée. part. Il a la signification de son verbe. Il se dit dans le corps des artisans de ceux qui sont préposez pour faire observer les statuts & reglemens à ceux de leur mestier. Chirurgien Juré. écrivain Juré. En ce sens, il est aussi… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • JURÉ, ÉE — adj. Qui est consacré dans une fonction par le serment qu’il a prêté de l’exercer scrupuleusement. Expert juré. Traducteur juré. Fig., être l’ennemi juré de quelqu’un, de quelque chose, être l’ennemi déclaré à tout jamais de quelqu’un, de quelque …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ENNEMI, IE — n. Celui, celle qui veut du mal à quelqu’un. Ennemi déclaré. Ennemi juré, mortel. Ennemi de l’état, de la patrie. Se déclarer ennemi de quelqu’un. Se faire un ennemi, des ennemis. Ennemis politiques. Ennemis littéraires. Par extension, Le chat… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ennemi — Ennemi, [ennem]ie. s. Il se prononce comme il s escrit. Celuy, celle qui hait quelqu un, qui veut du ma à quelqu un. Ennemi declaré. ennemi couvert. ennemi capital, juré, mortel, irreconciliable, puissant, cruel. l Ennemi d un tel. ennemi de Dieu …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ennemi — ENNEMI, IE. subst. (Prononcez comme s il y avoit Enemi, c est à dire, avec un e ouvert.) Celui ou celle qui hait quelqu un, qui veut du mal à quelqu un. Ennemi déclaré. Ennemi couvert. Ennemi capital, juré, mortel, irréconciliable, puissant,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ENNEMI — IE. s. (On prononce Ènemi. ) Celui, celle qui hait quelqu un, qui veut du mal à quelqu un. Ennemi déclaré. Ennemi souvert. Ennemi capital, juré, mortel, irréconciliable, puissant, cruel, implacable. C est être ennemi de Dieu et des hommes. Il est …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Compartir el artículo y extractos

Link directo
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.